Peeling

Au fil du temps, notre peau vieillit sous l'effet de facteurs intrinsèques génétiques propres à chacun, mais aussi de facteurs extrinsèques, dépendant de notre environnement et de nos habitudes de vie, tels que l'exposition au soleil, le tabac, la pollution...

La peau devient ainsi plus terne, moins ferme, et plus déshydratée, et laisse apparaître des ridules, des tâches pigmentaires, et des rougeurs.


PRINCIPES :

Le peeling est une technique qui consiste à exfolier la peau par des agents chimiques, afin de détruire de manière contrôlée et ciblée, tout ou une partie de l'épiderme (peeling superficiel), ou même une partie du derme (peeling moyen). L'objectif étant d'induire une régénération tissulaire, et éliminer les désordres esthétiques (tâches pigmentaires, ridules...), sur le visage, le cou/décolleté, et les mains.

Il existe trois catégories de peelings, qui diffèrent par leur profondeur d'action essentiellement :

1/ Peeling superficiel :

Les peeling superficiels, sont réalisés à partir d'acides de fruits (AHA), qui éliminent les couches superficielles de l'épiderme, stimulant ainsi la production de collagène.

Ils permettent de traiter le teint terne, les tâches pigmentaires, les imperfections superficielles telles que les pores dilatés, l'acné et la peau séborrhéique.

La première étape consiste à préparer la peau à domicile pendant 15 jours à 3 semaines avant le peeling, par des crèmes spécifiques ( vitamine A acide, acide glycolique...) d'action légèrement exfoliante, et permettant aussi de mettre au repos les mélanocytes de la peau afin de prévenir les risques de pigmentation post peeling.

Après démaquillage et désinfection de la peau, le médecin procède à l'application du peeling, à l'aide d'un coton-tige spécifique, ou d'un pinceau sur le visage.

La solution acide est ensuite neutralisée, puis rincer. Une crème hydratante cicatrisante est appliquée sur la peau à la suite.

L'application est peu douloureuse (légères sensations de picotements ou brûlures) et ne nécessitent pas d'anesthésie.

Les suites sont généralement simples, et ne nécessitent pas d’éviction sociale. Des rougeurs et fines "squames" peuvent apparaître dans le suites mais sont transitoires, et peuvent se masquer par simple application d'une crème hydratante ou d'une base couvrante.

Une protection solaire est recommandée le mois suivant, par prudence, sur les peaux ayant tendance à facilement pigmenter.

La séance dure en moyenne 20 à 30 minutes.

Les résultats apparaissent progressivement au bout de 3 à 4 semaines, correspondant au cycle de renouvellement de la peau.

La peau apparaît plus nette, douce et lumineuse,et souvent plus tonique.

En moyenne, nous préconisons selon l'indication : 3 séances espacées de 2 à 4 semaines, pour optimiser les résultats en profondeur.

2/ Peeling moyen :

Les peelings moyens utilisent l'acide trichloracétique (TCA), pour éliminer l'épiderme et la partie superficielle du derme. L'application est généralement douloureuse, avec sensation de brûlures intenses mais brèves.

Selon l'indication et la profondeur d'action recherchée, nous adapterons la concentration du produit, sa quantité, et le nombre d’applications, pour obtenir un effet de "givrage" voire un "blanchiment" caractéristique de la peau.

Les peelings moyens sont utilisés pour traiter des imperfections plus marquées (cicatrices d'acné, ridules, taches pigmentaires, mélasma, rajeunissement global cutané ...), et le photo-vieillissement de la peau (ou héliodermie).

Le nombre de séances est déterminé selon un protocole bien précis, en fonction de l'indication.

Une étape préparatoire par l'application de crèmes spécifiques pendant 2 à 4 semaines avant peeling, est indispensable. Ces crèmes préconisées par votre médecin ont pour but de mettre au repos l'épiderme et ses constituants, en particulier les mélanocytes de la peau, afin de prévenir le risque de rebond pigmentaire "post peeling".

Après démaquillage et désinfection de la peau, le médecin applique le peeling à l'aide d'un coton tige spécifique ou d'un pinceau. Une sensation de brûlure désagréable apparaît alors, pouvant être neutralisée en partie par une bonne ventilation.

Au décours immédiat, la peau présente un aspect de "coup de soleil" avec des rougeurs, un œdème pendant  48 à 72 heures. Ensuite, elle sèche et desquame pendant quelques jours, pour laisser place ensuite à une peau fine et rosée.

Des soins spécifiques doivent alors être réalisées au décours, sur les recommandations de votre médecin.

Les suites sont plus longues, et durent en moyenne 7 à 15 jours.

3/ Peeling profond :

Les peelings profonds au phénol ont des effets spectaculaires dans le rajeunissement du visage, mais le protocole et les suites sont plus lourdes, avec une éviction sociale au décours.

Les peelings profonds ne sont actuellement pas pratiqués au cabinet.


CONTRE INDICATIONS :

- Grossesse et allaitement

- Infections cutanées en cours ( herpès...)

- Dermatose inflammatoire en poussée ( dermatite atopique, rosacée...)

- Peau bronzée avant la séance, et exposition solaire dans les suites de la séance

- Absence de préparation de la peau avant la séance

- Certains phototypes très foncés, exposant à un trop grand risque de rebond pigmentaire


DÉROULEMENT DU SOIN :

1/ Avant la séance :

- Une prévention médicamenteuse anti-herpétique peut être préconisée, en cas d'herpès récidivant, en particulier pour les peelings moyens.

- Une préparation de peau par des crèmes spécifiques, à appliquer matin et soir, 15 jours avant le soin, peut être préconisée, afin d'optimiser les effets du peeling.

- Éviter tout acte traumatisant la peau dans les 2 à 3 jours précédant le peeling ; rasage, épilation, gommage, masque exfoliant...

- Venir sans maquillage si possible le jour du soin.

2/ Pendant la séance :

Une sensation désagréable de picotement ou de brûlure peut être ressentie en fonction de la profondeur du peeling au cours du soin. Celle-ci est brève et peut être atténuée par une ventilation de la peau.

Le soin dure en moyenne 30 minutes, et sera réalisée sur peau démaquillée.

Une séance de LED pourra être proposée à l'issue du peeling, par votre médecin, afin de diminuer la réaction inflammatoire "post peeling" et stimuler la régénération de la peau.

 3/ Après la séance :

Une protection solaire au moins 1 mois après chaque séance est indispensable, pour lutter contre le rebond pigmentaire post inflammatoire.


CONCLUSION :

Le peeling superficiel doux est destiné à améliorer le teint et le grain de peau, pour les peaux grasses, certaines tâches brunes pigmentaires et les très fines ridules. Il s'agit d'un peeling léger, sans éviction sociale. Il demande en revanche souvent d'être répété, selon un protocole déterminé, pour obtenir des résultats conséquents.

Le peeling moyen s'adresse à toutes les personnes qui, sous l'effet du vieillissement physiologique observent une perte de texture de la peau, un "flétrissement" avec apparition de ridules ou de rides bien installées ; ou des stigmates d'une imprégnation au soleil avec tâches brunes ou mélasma.Ces peelings sont modulables en intensité en fonction du patient, de la zone à traiter et de l'effet recherché. Cependant, les peelings moyens nécessitent souvent une éviction sociale de 7 à 15 jours, en raison d'une desquamation plus importante, ne pouvant pas toujours être cachée par du maquillage.

Une protection solaire avant et après traitement apparait nécessaire pou limiter les risques de pigmentations cutanées post peeling ; et afin de préserver ce capital jeunesse retrouvé.




Mis à jour le 30 Mars. 2021