Laser Vasculaire (couperose, vaisseaux des ailes du nez, varicosités des jambes...)

Le traitement des lésions vasculaires a beaucoup évolué sur ces dernières années.

En effet, certaines lésions vasculaires ne pouvaient être traitées, ou se traitaient uniquement par électrocoagulation ou sclérothérapie.

Aujourd'hui, nous disposons de nouveaux traitements efficaces et peu douloureux, pour traiter de nombreuses lésions vasculaires, en plus de la sclérothérapie.


En fonction du type de lésions vasculaires, leur profondeur, taille et intensité, votre médecin sera le plus à même de vous proposer la technique la plus adaptée dans votre cas.

Nous utilisons principalement le laser ND : YAG pour traiter les varicosités des membres inférieurs ou des ailes du nez ; et nous utilisons également une technologie IPL (lumière intense pulsée) de dernière génération pour traiter des lésions vasculaires plus diffuses et superficielles, et travailler sur les lésions pigmentaires et la photoréjuvénation, grâce à des applicateurs à double filtre permettant de sélectionner la cible à traiter.

En traversant l'épiderme sans l'endommager, la lumière parvient au derme, où elle peut atteindre 2 cibles préférentielles et transformer son énergie en chaleur :

- Les vaisseaux permettant d’atténuer les rougeurs, ou tâches rouges

- La mélanine, permettant d’atténuer les taches brunes et unifier le teint


INDICATIONS DES TRAITEMENTS VASCULAIRES :

- L’érythrose est une rougeur diffuse au visage accentuée par les changements de température

- La couperose ou rosacée lorsqu'il apparait des petits vaisseaux rouges sur la région centrale du visage, en particulier les pommettes, et les ailes du nez.

- Les varicosités correspondent à des petits vaisseaux rouges ou violacés disgracieux au niveau des cuisses, et des jambes

- Angiomes ( rubis...) correspondant à des malformations bénignes de petits vaisseaux, induisant une dilatation et l'apparition de taches "rouges" généralement sur le décolleté


CONTRE INDICATIONS AU TRAITEMENT

- Une exposition récente au soleil ou aux UV de la zone à traiter : une peu bronzée, exposée au soleil dans les semaines précédentes majore le risque de brulure

- L'utilisation d'autobronzants ou la prise de Bêta-caroténe

- Les médicaments photosensibilisants : tétracycline, roaccutane au cours des 6 derniers mois... ou la prise d'anticoagulants : aspirine (apsegic, plavix...)

- Les maladies photosensibilisantes (lupus, porphyrie cutanée tardive...)

- Antécédents de cancer de la peau ou lésions dermatologiques suspectes

- La grossesse et l'allaitement par principe de précaution

Nous rechercherons ces contre indications lors de la première consultation de médecine esthétique et avant chaque séance laser.

Il est important de préciser à votre médecin, tout changement dans vos habitudes ou de vos traitements avant chaque séance.


DÉROULEMENT D'UNE SÉANCE :

1/ Précautions à prendre avant la séance :

- PAS d’exposition au soleil au moins 1 mois avant la séance, et pas d'application d'autobronzant.

- Eviter la consommation de tabac 4 heures avant le traitement, pour les patients fumeurs.

2/ Pendant la séance :

- Durée : Une séance dure en moyenne entre 10 et 30 minutes selon la zone à traiter.

- Douleur : Le traitement est peu douloureux, et ne nécessite pas d'anesthésie. En effet, la patiente pourra ressentir une sensation de picotement, chaleur ou de " coup d'élastique" sur la peau.

- Protection des yeux du patient indispensable et adaptée à la technique utilisée

3/ Précautions à prendre après la séance :

- Rougeur et sensation de " coup de soleil " peuvent être observées à la fin de la séance, et peuvent durer plusieurs jours

- PAS d'exposition au soleil 1 mois après la séance, et application recommandée d'une crème solaire pendant 1 mois sur les zones traitées

- Éviter piscine, sauna, et hammam, dans les 24 heures qui suivent la séance

- Bien hydrater la peau après la séance, avec des crèmes apaisantes réparatrices non parfumées, selon les conseils de votre médecin

- Eviter l'exercice physique ou l'activité physique intense, après traitement des varicosités des membres inférieurs, pendant quelques jours

- Eviter l'ingestion d'alcool immédiatement après la séance

- Port de bas de contention en cas d'insuffisance veineuse associée, et de traitement des varicosités des membres inférieurs


NOMBRE ET INTERVALLE DES SEANCES

Le nombre de séances à prévoir dépend de la zone à traiter. Elles seront réalisées en dehors des périodes d'ensoleillement.

La moyenne étant de 1 à 3 séances, espacées de 1 mois pour le visage, et 2 à 3 mois pour les varicosités des membres inférieurs.


EFFETS SECONDAIRES POSSIBLES :

1/ Fréquents :

- Prurit ou démangeaisons sur la zone traitée, pendant 24 heures

- Rougeur ou érythème pendant 48 heures sur la zone traitée

- Œdème pendant 48 à 72  heures,

- Ecchymoses concernant surtout le traitement des varicosités de membres inférieurs

2/ Moins fréquents :

- Croûtes disparaissant généralement dans les 15 jours suivant la séance

- Hyperpigmentations possibles en particulier pour les varicosités des membres inférieurs, pouvant persister entre 3 et 6 mois

- Brûlures, surtout si non respect de l'absence d'exposition solaire avant et après la séance



Mis à jour le 07 Avr. 2021