Epilation Laser

PRINCIPES DE L’ÉPILATION LASER 

Le laser émet un faisceau lumineux monochromatique et unidirectionnel, ayant pour cible le pigment du poil ;  entraînant la destruction, par un effet thermique ciblé, du poil et des cellules responsables de la pousse des poils (cellules germinatives). L'objectif est de chauffer sélectivement la racine des poils pour la détruire durablement, sans endommager les tissus avoisinants.

Au centre Médical Stella Santé, nous utilisons les dernières générations des lasers Alexandrite et ND:YAG, permettant de traiter tout type de peau.

LE CYCLE PILAIRE :

Les poils ne poussent pas tous en même temps, et en réalité seule une partie de ces poils est visible à l’instant « t ».

On distingue trois phases dans le cycle pilaire :

Phase anagène : phase de croissance du poil ( entre 1 et 3 mois), pendant laquelle l’épilation laser est la plus efficace, car la racine est chargée en mélanine. Le rasage des poils avant la séance, permettra de stimuler leur croissance.

Phase catagène : période où le poil arrête tout processus de croissance (entre 2 et 3 semaines), et débute sa dégénérescence.

Phase télogène : pendant cette phase, l’épilation laser est inutile, car le poil est mort, puis tombe afin de laisser place à un nouveau poil. Cette phase de repos peut durer quelques mois.

La séance laser n'est donc efficace que sur les poils apparents, en phase de croissance. Pour épuiser le capital pileux d'une zone, il faut  la traiter à plusieurs reprises sur une période d’environ un an (voire plus), jusqu'à avoir traiter tous les poils de la zone concernée.


LE NOMBRE DE SÉANCES :

Le nombre de séances varie en fonction de l'âge, la pilosité, du type de peau, de la zone à épiler, et du niveau d'exigence du patient. Les données actuelles montrent qu'il faut en moyenne 6 à 10 séances pour se débarrasser d'environ 80 à 90 % de sa pilosité. Les 20% restants correspondent à du duvet très fin et très clair.

L'espacement entre les séances dépend du temps de repousse, qui peut varier selon les personnes. On estime la fréquence des séances en moyenne toutes les 4 à 8 semaines.


LES CONTRE-INDICATIONS:

- Une exposition récente au soleil ou aux UV de la zone à traiter : une peau bronzée, exposée au soleil dans les semaines précédentes expose au risque de brûlure

- L'utilisation d'autobronzants, ou la prise de Bêta-carotène

- Les médicaments photosensibilisants : tétracycline, roaccutane au cours des 6 derniers mois ... ou la prise d'anticoagulants : aspirine ( aspegic, plavix...)

- Les maladies photosensibilisantes ( lupus, porphyrie cutanée tardive...)

- Antécédents de cancer de peau, ou lésions dermatologiques suspectes

- La grossesse et l'allaitement, par principe de précaution

Nous rechercherons ces contre indications lors de la première consultation de médecine esthétique, et avant chaque séance laser.

Il est important de préciser à votre médecin, tout changement de vos habitudes ou de votre traitement, avant chaque séance.


DÉROULEMENT  DE LA SÉANCE LASER ÉPILATOIRE:

1/ Avant la séance :

- Arrêter toute méthode "d'arrachage" du poil ( cire, pince à épiler, épilateur électrique...) au minimum 1 mois avant la séance ; car cela contribuerait à diminuer l'efficacité de la séance laser

- Utilisation seule du rasoir. La zone à traiter doit d'ailleurs être rasée 3 à 4 jours, avant la séance laser.

- Éviter de décolorer la zone à traiter

- Pas d'exposition au soleil dans le mois qui précède et qui suit la séance

- Pas d’application d'autobronzant dans les 15 jours qui précèdent la séance

- En cas d'herpès récidivant au visage, et de traitement par laser au visage, une prévention par un traitement anti-herpétique pourra être préconisée par votre médecin esthétique avant la séance

- Application possible d'une crème anesthésiante avant la séance sur certaines zones sensibles à traiter, selon les recommandations de votre médecin

L'épilation laser ne nécessite aucune anesthésie en règle générale. La patiente peut ressentir une sensation de chaleur, ou de " coup d'élastique " sur la peau, atténuée par les systèmes de refroidissement des machines.

2/ Pendant la séance :

- Protection de vos yeux par des lunettes adaptées

- Durée en moyenne de 10 à 60 minutes selon la zone à traiter.

3/ Après la séance :

- Sensation normale de picotements ou de " coup de soleil " après la séance . Bien hydrater la peau après la séance avec la crème recommandée par votre médecin

- Éviter de gratter ou d'égratigner la peau traitée

- Pas d'exposition au soleil pendant 1 mois suivant la séance

- Éviter la piscine, sauna et hammam dans les 24 heures qui suivent la séance

- Chute des poils "traités" à partir de la semaine qui suit la séance

- Rasoir ou crème dépilatoire autorisée entre les séances

- Prévoir un nombre de séances plus important sur le visage que sur le corps

- Prévoir une nouvelle séance de laser épilatoire dès l'apparition des premiers signes de repousse


EFFETS SECONDAIRES ET COMPLICATIONS POSSIBLES :

Le traitement par laser épilatoire est une technique sûre. Il existe cependant des effets secondaires possibles, la plupart du temps transitoires :

- Brûlures superficielles, avec rougeurs et "croûtes" disparaissant en quelques jours, avec des soins adaptés

- Troubles de la pigmentation suite à une réaction inflammatoire ( hypo- ou hyper-pigmentations), en général réversibles, en particulier sur peaux très foncées

- Repousse paradoxale possible, en particulier lors du traitement d'un duvet.


CONCLUSION :

L'épilation laser s'adresse à toute personne désirant se débarrasser durablement de sa pilosité, quelque soit la zone à traiter. Un examen préalable est toujours nécessaire afin d'évaluer le type de peau, le phototype, la pilosité et prévoir le nombre ainsi que l'espacement des séances d’épilation laser.

L’épilation laser s'adresse aussi bien aux femmes, qu'aux hommes. Elle présente d’ailleurs aussi un intérêt dans le traitement des "boutons de barbe" récidivants ("Pili Incarnati").

















 


Mis à jour le 29 Mars. 2021